Voltige aérienne avec wac2015

A la fois sport mécanique et sport aérien, la voltige aérienne est une discipline qui consiste à utiliser un aéronef pouvant être un avion ou un planeur pour réaliser des figures dans le ciel. Cette activité, indissociable de l’histoire de l’aviation, se pratique en solo ou en groupe et permet de réaliser des figures codifiées, à l’issue d’une formation et des années d’entrainement. Voici ce qu’il y a à savoir sur la voltige aérienne.

Qu’est ce que la voltige aérienne ?

La voltige aérienne, dont les premières figures de voltige sont attribuées à Adolphe Pégoud et à Piotr Nesterov, est une discipline sportive et aérienne qui a vu le jour au début des années 1910. D’abord perfectionnées par les pilotes de chasse de la première guerre mondiale pour échapper à leurs ennemis, les figures aériennes deviennent des divertissements. Puis, autrefois appelée acrobatie aérienne, la voltige aérienne fait l’objet d’une compétition, à partir des années 1930. Et depuis, les championnats et les rencontres internationales s’enchaînent pour le grand plaisir des passionnés. La voltige aérienne est une activité qui consiste à réaliser des figures aériennes codifiées, à l’aide d’un aéronef. Le plus souvent, on utilise un avion à moteur spécialement adapté de sorte qu’il puisse voler indifféremment sur le ventre ou sur le dos et subir des accélérations « g » plus élevées. Elle se pratique également avec des planeurs de voltige motorisés. Pour pouvoir la pratiquer, le pilote doit suivre une formation de pilote afin d’avoir les qualités requises telles que la précision, la dextérité, l’acuité visuelle, la rapidité dans l’interprétation et la prise de décision.

Les figures de la voltige aérienne

Si le premier looping fut effectué au début des années 10, depuis, les figures exécutées lors d’une voltige aérienne ne cessent d’évoluer. C’est ainsi qu’en 1961, la fédération aéronautique internationale adopte le système de code et de normalisation élaboré par l’aviateur espagnol José Louis de Aresti Aguirr, connu sous le non de Code ARESTI. Il s’agit d’une représentation normalisée des figures de voltige, notamment celles pratiquées en compétition. Les figures de voltige aérienne sont constituées par la succession de manœuvres élémentaires tels que le tonneau, la boucle, la vrille et bien d’autres manœuvres encore. Le pilote doit d’abord maîtriser les figures de base, correspondant à la formation premier cycle, puis passe au deuxième cycle pour apprendre à réaliser des figures plus complexes, sous accélérations négatives répertoriées.

Les figures de base

Les figures de bases sont des figures élémentaires, réalisées sous facteurs de charges positifs, sauf pour les virages dos, c'est-à-dire que le pilote est maintenu dans son siège. Les enchainements de ces figures de base permettent d’obtenir un grand nombre de variantes. Ce sont : la boucle, le tonneau, la vrille, l’immelmann ou rétablissement normal, le retournement ou demi-huit cubain, le renversement, le déclenché, le virage dos, la chandelle, le humpty-bump, le nœud de Savoie ou huit cubain.

Les figures avancées

Les figures avancées sont des figures de base, réalisées avec des accélérations négatives, lorsque l’avion est sur le dos et que le pilote est maintenu par des harnais. Ce sont : la remontée dos, le passage par l’avant, le vrille dos, les déclenchés négatifs. D’autres nouvelles figures comme les tonneaux en virage, les cloches, les ruades ou encore le torque roll, sont considérées comme des figures avancées

Les écoles de voltige en avion

Ceux qui souhaitent trouver une école de voltige renommée pour apprendre à piloter un avion de voltige peuvent se renseigner auprès de la Fédération Française Aéronautique (FFA). Avec pas moins de 600 aéro- clubs affiliés à la FFA, habilités à prodiguer des formations de pilotage d’avion, il est plus pratique d’en trouver un près de chez soi. Pour devenir voltigeur, il faut d’abord obtenir une licence de pilote privé et avoir à son compte un certain nombre d’heures de vol. Il est également possible de débuter une formation de voltige, après l’obtention du brevet de pilote privé. Nul besoin d’être incollable en maths ou en physique pour pouvoir piloter un avion monomoteur. Par contre, il faut avoir une certaine aisance au manche et une certaine expérience pour la manipulation de l’appareil. Cela s’acquiert avec la pratique que définit le temps de vol.

Faire un baptême de voltige aérienne

Pour les amateurs de sensations fortes, sachez qu’il est possible de faire un baptême de voltige aérienne. Assis dans le cockpit avec l’instructeur, vous allez effectuer des figures de voltige et des acrobaties aériennes selon vos envies. Vous pourrez alors éprouver les sensations des pilotes quand ils effectuent une vrille, une looping ou bien d’autres figures encore. Il est possible de faire un baptême de voltige aérienne partout en France, d'Ille-et- Vilaine ou du Nord au Var, en passant par le Rhône ou la Gironde. Il suffit de se connecter sur internet et lancer des recherches en fonction de ses envies et de son budget car un baptême de voltige aérienne coûte entre 245 € et 800 €. Vous pourrez ainsi choisir parmi les multitudes d’offres de baptême de voltige aérienne, celle qui vous correspond le plus. vous pourrez par exemple survoler des sites légendaires comme le Mont Saint-Michel pour décupler vos sensations.

Le championnat du monde de la voltige aérienne

Lors d’un championnat du monde de voltige aérienne, les compétiteurs doivent réaliser des enchainements de figures aériennes dans un espace de 1 km 3 , correspondant à un volume cubique de 1 000 m de côté. Et pour des raisons de sécurité, les pilotes de voltige aérienne ne doivent pas descendre en-dessous de 100 m de hauteur, pendant l’exécution de leurs figures. Selon le niveau de compétition, les enchainements peuvent être des programmes définis avec des figures imposées que les pilotes peuvent répéter à l’avance. Il est également possible de réaliser des figures libres que les pilotes ont eux-mêmes imaginées. A l’image d’une compétition de patinage artistique, les voltigeurs seront jugés d’après la symétrie et la précision d’exécution des figures. Les compétitions internationales telles que les championnats du monde « Élite de voltige » ou la FAI World Aerobatic Championships, sont organisées par la FAI, depuis 1960. Quant aux championnats d’Europe de Voltige, les plus renommés sont les FAI European Aerobatic Championships, organisés depuis 1975.

Nos partenaires

Mon Mariage Oriental - Un plombier à Orléans - Mon transat bébé - Mon wedding planner à Lyon